Magie runique : Sigil & Kaméa

icon-pentagramLe contenu de cet article est complètement subjectif et n'engage que son auteur. L'expérimentation est parfois nécessaire pour comprendre et vivre la spiritualité.
Symbole du Chaos

LMagie du Chaos (en. Chaos Magic) apporta un nouvel essor à l’ésotérisme classique qui paraissaient vieillissant. Dans ses bagages, elle inventa et réactualisa un certain nombre de chose, notamment le concept et l’usage des Sceaux Magiques, les antiques  » Signe Kabbalistique « .

Le Sigil (lat. sigillum) désigne à l’origine une signature/sceau. Sous sa forme moderne, le sigil est un mot ou nom qui est volontairement caché (crypté) aux yeux profanes et auquel on accorde un pouvoir magique. Il peut être créé de façon entièrement graphique ou sur une base mathématique.

Au XXème siècle, les Sigils magiques sont la plupart du temps des concentrations visuelles de la volonté du magicien, pratique semblable à ce que l’on peut retrouver en Orient avec les Invocations basé sur les Bija (sk. Siddham) ou la création de Tulpa (Forme-Pensée). Ce concept fut créé par le peintre et occultiste Austin Osman Spare qui mit au point une méthode par laquelle une Intention magique basée peut être rendue sous forme d’un dessin que le magicien va intégrer à sa propre psyché.

La Magie du Chaos enseigne la création de Sigil depuis l’alphabet courant avec des méthodes d’élimination de lettres puis d’assemblage instinctif ou artistique. De leur côté les traditions antiques préconisaient plutôt le cryptage du nom sur la base des Kaméa (Carré magique). Technique de substitution que l’on retrouve dans d’autre culture comme par exemple avec la Rose Hébraïque des Rose-Croix ou les Yantra hindou.

Hagalaz, la Rune Matrice

Dans le cas des runes, on préféra se référer à l’ancienne méthode bien qu’aucune source ne mentionne l’usage de carrés magiques chez les civilisations scandinaves. C’est donc une création complètement moderne et personnelle. Après une longue réflexion et pas mal de test, j’ai développé deux outils que j’utilise pour certains travaux de magie runique.

Le premier est un Hexagone magique d’ordre 2 qui comprend les 24 runes du Futhark Ancien. Je l’utilise pour occulter les Noms de Dieux ou des Mot de Pouvoir qui sont écrit et vocalisé en Vieux Norrois. Par exemple, je n’écris pas Odin mais Óðinn, Thor devient Þórr etc…

Le second est un Carré magique d’ordre 6 qui comprend donc 36 cases. Celui-ci est vraiment particulier et n’a rien d’académique. Il se décompose ainsi :

  1. position 1 à 24 : Futhark ancien
  2. position 24 à 33 : ajout des runes du Futhorc anglo-saxon
  3. position 33 à 36 : ajout de 3 variations de certaines runes du Futhorc

Ainsi grâce à ce carré magique je peux travailler sur des mots en français et en anglais car tous les lettres et phonèmes usuels y sont restitués.


Hexagone magique : Futhark


T-hexagon_2-nombre T-hexagon_2-futhark T-hexagon_2-lettre

L’Ordre des Runes (Futhark) est une question sans réponse. Car cela ne correspond à aucun autre alphabet, y compris ceux qu’on utilise (Etrusque, Viel Italique, Latin etc…) comme des origines possibles pour certaines runes. J’affectionne personnellement cet hexagone magique car il possède des propriétés intéressantes et mystiques :

  • le Coeur de la figure est composé des 6 premières runes du Futhark : ᚠ ᚢ ᚦ ᚨ ᚱ ᚲ
  • son Développement est bâti sur la Rune Matrice Hagalaz ᚼ
  • l’hexagone magique est basé sur des Triangles
  • la Récurrence des Chiffre 3, 5 et 9 qui sont Sacrés pour les scandinaves
  • certaines Relations entre les runes issues du placement sont remarquables
T-hexagon_2-maths

La Somme de l’Hexagone est 300 soit 3. La Somme du Coeur donne 21 soit 3. La Somme des 6 cases formant l’Hexagramme est 108 soit 9, chiffre magique par excellence. Les Lignes horizontales et diagonales de 5 cases donnent 75 soit 12 soit 3. La Somme des Grand Triangles de cases donnent 54 soit 9. La Somme des cases formant la Bordure donne 171 soit 9. Les autres propriétés (deux dernières figures) sont basées sur le chiffre 5.

Du point de vue pratique, l’usage ne diffère en rien des autres Kaméa. Chaque lettres à une valeur numérique du a son positionnement dans l’alphabet. Partant de ce constat on peut substituer chaque chiffre composant l’hexagone par une lettre. En reliant les points formés par le mot choisi, on obtient le Sigil.

Un exemple avec Erilaz ᛖ ᚱ ᛁ ᛚ ᚨ ᛉ en Vieux-Norrois. Ce mot peut être traduit par Magicien ou Seigneur des Runes, il a donné le mot Latin Heruli désignant par la suite une partie du Peuple Germanique, les Hérules.

T-hexagon_2-futhark-sigil T-hexagon_2-futhark-sigil2

Le Sigil ainsi formé peut être placé au Centre d’un Talisman comprenant d’autres runes traduisant une Invocation ou tout autre chose. Il est à noté que par convention le sens est indiqué par trois éléments typographique : le point étant le début et la croix, la fin.


Carré magique : Futhorc révisé


Magic-square_6-nombre Magic-square_6-rune Magic-square_6-lettre

Les plus observateurs auront immédiatement reconnu le Carré Magique du Soleil bien connu des Hermétistes. La figure centrale met en évidence la position des 24 runes du Futhark dans l’ensemble. Comme tout bon Carré magique, celui-ci possède aussi quelques propriétés intéressantes et mystiques :

  1. la Somme de l’ensemble donne 666 (réduit à 9), un chiffre mystique par excellence.
  2. la Somme de chaque lignes horizontales, verticales ou diagonales donne 111 soit 3.
  3. les deux enceintes extérieurs (colonnes ou lignes) comprennent 4 runes soit 8 pour les ensembles verticaux ou horizontaux.
  4. le Coeur du Carré est mystique et positif. On y retrouve Sowilo ᛊ associé à Laguz ᛚ, soit la Vitalité Débordante. Ainsi que Ingwaz ᛝ associé à Elhaz ᛉ, que l’on pourrait traduire par Protection Débordante. La Somme de chacun des couples est égale à 37.
  5. la répartition des runes fait que les deux lignes centrales comprennent l’Aett de Tyr, (Dieu-Seigneur) dans son intégralité
  6. la progression est ordonnée avec un début à 1 et une fin à 36, qui d’ailleurs se réduit à 9

Il existe d’autres propriétés mathématiques à découvrir sur l’ensemble ou sur les 24 premiers chiffres, à vous de chercher. La façon de l’utiliser est la même que précédemment à la différence qu’il est destiné à écrire des mots du langage courant dont nous n’avons pas de correspondance en Vieux-Norrois. Pour l’exemple, j’ai pris le Mot Futhark car sa répartition au sein du carrée est remarquable.

Il est possible de suivre la même démarche avec le Futhark récent à 16 runes (Carré magique d’ordre 4). Si le sujet vous intéresses, l’équipe développement de l’association a publié une très bonne application d’Apprentissage des Runes sur le Play Store d’Android (voir Futhark). Vous trouverez en Annexe une liste des Mots de Pouvoir ainsi que des Noms des Dieux.

Annexe des fichiers

2 commentaires

  • Quelques remarques au sujet du Carré Magique du Soleil, une véritable beauté mathématique :

    – La somme des cases donne 666. Et la suite 1+2+3+..+35+36 donne aussi 666
    – Certains occultistes associent 36 au zodiaque (12 signes x 3 décans, 360 degrés). 666 serait une représentation mathématique du zodiaque.
    – Le chiffre 111 exprime aussi la sainte trinité ou trimurti : la divinité suprême qui se fait triple pour présider au différents états de l’Univers (passé-présent-futur ; mineral,végétal,animal ; Point A,Point B, distance entre A et B…)

  • Merci beaucoup pour ce blog runique

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *