Le Cas des Orbes – Partie I

Depuis une dizaine d’année, nous pouvons assister à un engouement extraordinaire pour ce que nos amis anglophones nomment « Orbs ». Francisé en « Orbes », ce sont généralement des objets circulaires qui apparaissent lors de photographie au flash, parfois avec des sentiers indiquant un mouvement. Alors les orbes sont elles des esprits de la nature, des fantômes, des anges ou bien des OVNIs ? Peut-être rien de tout cela dans bien des cas.

Nous allons au cours de cet article vous exposer la création et la réalité derrière la majorité des orbes. Nous ne réfutons pas pour autant le principe même des orbes, mais nous n’avons pas pu pour le moment en observer qui défiait les lois de la physique et de l’optique.

Ce phénomène étant de plus en plus commun, il n’a bien sur aucun rapport avec l’usage massif de la photographie dans notre société, accessible à tous par l’usage globale du numérique. De nos jours, même les téléphones ont des petits flashs à LED.

Dans les milieux scientifiques et photographiques, les orbes sont appelés rétrodiffusion ou réflexion proche. Mais il existe bien d’autres artefacts photographiques qui peuvent ressembler à des orbes pour le non-averti.

En effet, on peut citer pèle-melle le « lens flare » ou « facteur de flare », un certain nombre de phénomène optique comme les « aberrations chromatiques » et la « diffraction ». Mais ce serait sans oublier l’éternel ennemi du photographe : la « poussière » ; qu’elle se trouve sur l’objectif, dans l’objectif ou sur le capteur.


 

Cas n°1 : Le Flare

Le facteur de flare est une aberration optique due à une diffusion parasite de la lumière à l’intérieur d’un objectif. On retrouve en général ce phénomène lors de photo prise en journée et avec le soleil dans l’axe optique. Cela peut aussi arriver face à tout source lumineuse. Les orbes se manifestent généralement de nuit et lors de photographie au flash, mais pour pouvoir correctement analyser une photographie, nous souhaitions vous exposer cet aberration. Pour s’en débarrasser, dans bien des cas, un pare soleil suffit.

 

Cas n°1 bis : Aberration Chromatique et Diffraction

Ce n’est pas à proprement une des causes des orbes mais plutôt un symptôme parasite. Si il vous arrive de voir un halo irisé, voir rouge autour de vos orbes, c’est peut être le phénomène d’aberration chromatique et cette orbe est peut être elle-même la résultante d’un problème de diffraction.


 

Cas n°2 : Les Poussières de Contact

Cliquez pour zoomer

Cette photographie est un excellent exemple car elle combine deux problèmes récurrents en photographie qui sont causés par ce que l’on nomme « Poussières de Contact ». Une poussière de contact est un élément (en général une poussière ou une gouttelette) qui est directement apposé sur l’objectif, ses lentilles ou le capteur numérique.

Les Orbes cerclés de violet sont des poussières sur l’objectif. Cela provoque des tâches claires, transparentes qui changent le contraste immédiat.

Les Orbes cerclés de vert sont des poussières sur le capteur. Cela se manifeste par des tâches noires, opaques car en contact avec le capteur.

La mise en évidence des poussières sur l’objectif est assez simple, il suffit de regarder puis de nettoyer correctement. Sur le capteur, cela peut s’avérer plus complexe. Sur un Reflex, il est possible de démonter l’objectif, de relever le miroir pour procéder à un nettoyage à l’air sec par ex. Mais sur un Bridge ou un Compact qui aurait pris la poussière cela s’avère très difficile. Un petit test permet toutefois de vérifier ou non la présence de poussières. Il faut viser une feuille blanche bien éclairé en ayant l’appareil sur trépied ou sur une table. Puis faire une photo en mode A à grande ouverture puis la même à faible ouverture.

A gauche f/4.5 & à droite f/22.


 

Cas n°3 : Les Poussières en Suspension

Si il est une chose récurrente c’est que les orbes apparaissent bien plus souvent en faible luminosité et donc avec usage de flash. Il y a aussi une très nette augmentation des cas lors de l’usage de Compact ou d’Ultra-Compact car la faible distance entre la lentille et le flash intégré diminue l’angle de la lumière réfléchie par rapport à l’objectif.

On appelle cela la rétroréflexion et le meilleur exemple reste la photographie sous-marine car énormément de particules (sable, plancton etc…) sont en suspension dans l’eau. Mais l’air n’en ai pas moins un très bon substrat avec ses poussières, pollens, goutellettes d’eau, flocons de neige, insectes et divers débrits biologiques etc… Il est d’usage de déporter son flash ou d’utiliser un flash stroboscopique pour éliminer le phénomène.

Au sujet de la taille des sphères, un dessin vaudra mieux qu’on long discours sur la longueur focale, l’ouverture et la mise au point, bref tous un tas de termes techniques qui ne sont généralement pas utile.

L’Axe A indique la distance de Mise au Point, c’est à dire que tous ce qui se trouve avant l’Axe A sera flou mais que ce qui se trouve après (Zone B) ne le sera pas forcément ou pas du tout (cela dépend de l’ouverture et de l’hyperfocale). De plus, plus un objet avant l’Axe A sera proche de la lentille plus il sera magnifié. C’est tout simple, c’est physique. Concernant les halos de couleurs, reflets irisés et micro arc-en-ciel, se référer au Cas n°1 bis.


 

Exemples d’Artefacts pris pour des Orbes (cliquez pour zoomer)

 

Orbes de Poussières – Orbes de Charbons – Orbes de Pluies

Charbon + Vent – Orbes de Pluies en virgule – Orbes d’Humidité – Orbes avec Aberration


 

Appel à Témoin

Cet article a été écris pour répondre à des demandes d’expertise de certains forums paranormaux. Si vous possédez un cliché sur des Orbes qui ne réponds pas aux critères énoncés ci-dessus, nous nous ferons une joie de l’expertiser.

On retrouve dans certaines cultures des choses ressemblant aux orbes et ce bien avant l’apparition de la photographie. Nous pensons notamment aux feu-follets, à la représentation des esprits errants au Japon médiéval et à certains symboles en usage en Afrique.

Si vous souhaitez éliminer en grande partie la possibilité de phénomène optique parasite, vous pouvez utiliser un reflex numérique avec un objectif à focale fixe et ayant un flash déporté avec diffuseur.

Nous tenions aussi à préciser que réaliser des films en infrarouge ne sert à rien car la lampe infrarouge collée au dessus de l’optique produit le même effet qu’un flash. On pourrait toutefois occulter la lampe interne de l’appareil et utiliser des lampes auxiliaires déportées.

Nota-Bene: Cet article n’a présenté que les orbes accidentellement prises pour des phénomènes paranormaux, mais il va de soit que beaucoup de trucage existe dans ce domaine. Et utilisant des techniques méconnues, comme la pose longue, le light painting, une bouteille d’Evian sous pression etc…

4 commentaires

  • Bonjour, la deuxième partie de cet article va bientôt paraitre. Avez-vous garder vos clichés numériques sur le sujet ? si oui, pouvez vous nous les envoyez à contact@nao-org.com. Dans ce second article, nous tenterons de répondre aux nombreuses questions qui restent en suspend et nous aborderons les orbes en mouvement, capturées par des caméras.

  • les orbes ne sont pas considéré comme des preuves par mon groupe  » Skull paranormal  » trop de chose peuve en créer (poussiere, insecte ect )beaucoup de groupe en ont comme preuve photo, les nier équivaut a effacer leur preuve, je pense la memes chose des pve sur  » Ghost box  » ou sur un cellulaire trop contestable, vive lenregistreur

  • Bonjour, j’aurais une vidéo avec de nombreux  » artefacts » ou « orbes » , à vous envoyer , car ils et elles ne correspondent pas vraiment à votre sujet , ( fort intéressant au passage), et à été pris dans une même pièce et certains (nombreux) vont tous dans le même sens et d’autres très rapides vont eux , un peu dans tous les sens , est-ce que je pourrais vous l’envoyer , pour avoir votre avis , ?

  • BONJOUR voici une petite vidéo très concrète sur 2 orbes qui mon laissé pour le moins très perplexe compte tenu de la netteté de celle ci.Ayant fait quelque recherche sur internet je témoigne en disant ne pas les avoir vu à l’oeil nu;mais si ça vous intéresse au moins pour exploiter les clichés…..photos prises par samsung S6
    https://www.youtube.com/watch?v=zHBqk6byZdo

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *