Les Symptômes de la Possession

La possession désigne, en anthropologie, une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par un être surnaturel (divinité, esprit, ancêtre, démon, etc.). De nombreux types de possessions ont été décrits dans des sociétés diverses. Certains s’intègrent dans des rituels collectifs, portés par le groupe, d’autres concernent des états d’agitation et/ou de modifications du comportement entraînant une rupture de l’individu par rapport à son groupe. Les solutions à apporter sont nombreuses.

La possession a reçu des explications de plusieurs ordres : psychologiques, religieuses, anthropologiques, sociologiques, dont aucune ne peut rendre compte seule de la complexité du phénomène. L’évolution des symptômes d’une possession suit un schéma à peu près logique que l’on retrouve plus ou moins dans le dépistage de la Schizophrénie, toutefois le cas de la possession est bien plus complexe tant dans son expression que dans ses origines. Il ne trouve donc pas toujours de réponse dans un traitement psychiatrique et médical. La liste suivante n’est pas à prendre au pied de la lettre, c’est un avis personnel sur l’enchainement des symptômes d’une possession.

Symptômes communs mettant en évidence, bien souvent, un problème psychologique :

  • Sensation de piqûres ou de brûlures à la nuque, au plexus solaire et dans la région du coeur.
  • Palpitation cardiaques, Malaises vagal et contractures musculaires.
  • Apathie : état d’Angoisse et d’épuisement sans raison provoquant un amaigrissement.
  • Terreurs nocturnes, Réveil brutal en se sentant oppressé, attaché. Sensation de présence dans le chambre entrainant une Peur irraisonnée d’être seul.
  • Dégoût du sexe et des rapports amoureux.
  • Malchance, Maladroitesse, Accidents divers et Maladies psychosomatiques.
  • Dysthymie : Devenir agressif et grossier envers ses proches et ses amis sans motifs valables.
  • Prostration volontaire et Isolement social.
  • Hallucinations auditives, Délire paranoïaque.
  • Pulsions suicidaires.

Symptômes rares qui sont traités par des procédés ésotériques et mystiques.

  • Poltergeist : Bruits de coups audibles par Tierce et déplacement d’objets.
  • Glossolalie : Parler ou comprendre une langue inconnue.
  • Voyance : Prédictions, Révélations de secrets cachés ou lointains.
  • Psychokinèse : Faire preuve d’une force physique anormale et léviter.
  • Blasphème : L’expression d’une viscérale aversion envers tout ce qui est Religieux.

Ndt : Ces symptômes appelés « Marques du Diable » sont les prérequis à la conduite d’un exorcisme catholique en suivant le rituel romain, ils datent de 1614 et ont été énoncéss par le Pape Paul V.

La position de l’Eglise Catholique (à lire : Dialogue avec un Prêtre Exorciste)

À l’origine du comportement de l’Église, il y a l’exemple et le commandement du Christ : « Guérissez les malades et chassez les démons ».

L’exorcisme vise à expulser les démons ou à libérer de l’emprise démoniaque et cela par l’autorité spirituelle que Jésus a confié à son Église. L’entité la plus connue censée provoquer la possession est la force que les chrétiens nomment Satan ou le Diable.

L’exorcisme canonique solennel, appelé « grand exorcisme », ne peut être pratiqué que par un prêtre exorciste et avec la permission de l’évêque (Don Amorth, exorciste de Rome). Canoniquement, c’est l’évêque qui, comme successeur des apôtres, reçoivent de l’Eglise l’autorité de pratiquer des exorcismes. Le plus souvent, ils délèguent cette autorité à des prêtres subalternes: ce sont les exorcistes. Le Pape Jean-Paul II, évêque de Rome, a pu ainsi effectuer trois exorcismes pendant son pontificat.

Les prêtres chargés de cette fonction ont suivit pendant deux ans un cours de formation à la psychologie et à la psychiatrie. Ils se définissent eux-mêmes comme chargé d’une mission d’aide et d’accueil envers les personnes qui s’adressent à eux. Leur mission est de réconcilier les gens avec eux mêmes et surtout avec Dieu et leur Foi. Pour cela il dispose depuis le concile Vatican II d’un document en latin qui relève plus de la médecine et de la psychologie, et demande au prêtre de faire avant tout une étude approfondie du cas avant de pratiquer un exorcisme. L’Eglise ne nie pas pour autant la possibilité d’une possession démoniaque.

Il est à noté que les cas de possession existent aussi dans l’Islam par des Djinns et le Diable. On parlerera alors d’exorcisme par la Roqya.

La possession en Psychiatrie (à lire : La Possession aujourd’hui)

En psychiatrie, la possession n’est pas envisagée comme un phénomène religieux mais comme une forme de délire au cours duquel le malade se croit habité par un être surnaturel qui parle par sa bouche, mobilise sa langue malgré lui et dirige ses mouvements (Henri Aubin, Manuel alphabétique de psychiatrie).

Cette forme de délire se retrouve dans différentes affections organiques (encéphalites, intoxication), ou non organiques : mélancolie, schizophrénie. Il semble se produire comme moyen d’expression occasionnel d’un désarroi organique ou culturel en Afrique et peut aussi révéler des phénomènes d’acculturation lors d’une émigration.

On définit le trouble « personnalité multiple par la coexistence, chez un même individu de deux ou plusieurs états de personnalités distincts qu’ils aient une mémoire propre, des modalités comportementales spécifiques et leurs propres styles de relation sociale ou qu’ils partagent une partie de ces différents items. Les deux esprits se combattent dans un même champ qui est le corps, et l’âme est comme partagée; selon une partie de soi, elle est le sujet des impressions diaboliques, et, selon l’autre, des mouvements qui lui sont propres et que Dieu lui donne ». Ce type de trouble commence à s’installer dès l’enfance mais n’est, le plus souvent, remarqué par les cliniciens que beaucoup plus tard; il s’agit presque toujours de filles (60 à 90 %).

Le passage d’une personnalité à une autre est généralement brusque (quelques minutes). La transition est sous la dépendance du contexte relationnel. Les transitions peuvent survenir également lorsqu’il y a conflit entre les différentes personnalités ou lorsque ces dernières ont mis au point un plan commun. Les personnalités peuvent être diamétralement opposées dans leurs caractéristiques et différer même quant aux tests psychologiques et physiologiques: elles peuvent nécessiter par exemple des verres correcteurs différents, répondre de manière différente au même traitement et avoir des QI différents. On décrit l’existence de complications éventuelles, telles que suicide, automutilation, agression, viol, toxicomanie, etc.

La schizophrénie peut aboutir elle aussi au sentiment d’être possédé. Dans ce cas l’entourage discerne plus facilement qu’il s’agit d’un trouble de la personnalité et non d’un phénomène mystique.

(Visité 21 895 fois, 4 visites aujourd'hui)

14 commentaires

  • Au dessus de ces exemples il y a écrit: Symptômes communs mettant en évidence, bien souvent, un problème psychologique…. tu as juste simplement un problème qui relève de la psychologie et non de la possession! ^^

  • bonjour je voulais vous posez des question !!! mon fils de 5ans a des attitude bizarre !!!exemple : Impression de poids sur la poitrine,Palpitations cardiaques, Série noire d’accidents ou de maladies dont les médecins ne comprennent pas l’origine, Douleurs lancinantes dans la tête certaines périodes et le soir,Angoisse sans raison,Sensation d’épuisement sans cause, perte d’énergie, fatigue en se levant, Amaigrissement sans raison,Cauchemars éprouvants et répétés,Réveil en pleine nuit avec sensation de présence dans la chambre,Pulsions répétées de suicide, Devenir agressif et grossier envers ses proches et ses amis sans motifs valables,Malchance dans tous les domaines, Eloignement des relations, des amis ou désaffection, Prostration volontaire, abandon soudain des habitudes. pouvez vous m’aide a trouve d’ou sa viens car sa m’inquiète et son comportement en pire chaque jour malgré être suivi pas un spycologue !!!!! merci

  • Bonjour, je suis terrifiée. Alors depuis 1 moi j’ai perdu 10 kilos et je m’énerve contre tout le monde. J’ai très mal a l’épaule et le bras droit et je sens des picotements sur la nuque et le haut du dos. Je suis tout le temps crevée et la nuit j’ai tellement peur que je ne dors pas. Je commence a parler anglais tout le temps et espagnol ( pourtant je suis suisse) j’ai pleins d’idée bizarre et je m’énerve pour rien…

  • bonjour mappelle john je vien ver vous car jai besoin d aide depui un sertin temps je subie de nonbreuce attaque de demon et les choce ne sarange pas a leur d aujourdhui il mes inpossible de rentrer dans une eglice sans eprouver un mal etre je ne peu pu toucher les objet benie et je les rejete le moidre conctat me brule je suis pouser a linsulte enver tous qui et sacrer jai du mal a prier et a entendre les priere hier en ecoutent une priere jai perdu le control ma soeur qui ete present ma dit qui yavai eu un grognement et que avai crier arrete cette merd…… elle na pas reconnu ma voix mes celle de quelque choce dautre je souhaite et croier moi ces tres dur de pouvoir ecrit sans que cette choce me pouse a linsulte de voir un exorcite je veu pouvoir retrouver une vie normal merci je ne tous epliquer car ces tres dur en eperent que vous me reponder merci

  • Christelle bignon

    Bonjou J’ai fais appel à plusieurs personnes pour m’exorciser mais ils n’arrivent pas là seule solution reste le suicide mourir c’est en moi et dans mon logement même déménager ne sert à rien cela me suit partout je suis devenu agoraphobe cauchemar insomnies angoisses voire panique migraines bref j’en passe je suis épuisé je ne vis plus

  • salut j’ai vraiment besoin d’aide car dans mon collège on est 3 a avoir des crise d’absence ou ont attaque nos amis sans s’en rendre compte on dit des chose bizarre…depuis que je suis petite je suis dans l’anorexie sans pouvoir y remédier, je ne dors jamais, je suis violente; j’ai faillit étrangler ma meilleure amie. en 1 an j’ai faillit me suicider
    plus de 300 fois…Mes cousin/es on peur de moi…je parle, écrit et comprend le latin et le grec ancien alors que je suis manouche/gitane. Un jour je me suis réveiller avec des brulure sur tous mon corps et je n’ai pas pu parler pendant la journée
    bref mes amis et moi avons 3 nom diffèrent lors de nos crise: tia; valentin, Emma et titula
    Sandra: Luc, Sofia et Ricky et moi; naouna, jenifael et Rebecca
    j’ai peur de derapé encore…en pire !

  • Bonjour. Depuis plus de deux ans, je souffre de douleurs au dos, mal de tête, vertiges, faiblesse musculaire. Des examens médicaux n’ont rien révélé depuis: dosage d’ions, radio et échographie, examens sanguins, juste légère baisse des globules blancs, affirmation rien de grave. Jusqu’à présent les mêmes symptômes continuent. Que faire car j’ai le plus souvent comme impression que je ne vivrais plus pour longtemps.

  • Bonjour,
    Une amie a moi m’a expliqué une soirée passée chez des amis de son copain. Ils avaient bus et étaient allé dormir, elle s’est réveillé et a commencer a trembler, a avoir du mal a respirer , elle semblait être possédée et criait de « n’appeler personne ». Elle a écrit sur un papier de n’appeler personne mais ils n’ont entendu que 2 coups de crayon. Je m’inquiète pour elle, pouvez vous m’informer.
    Merci beaucoup.

  • j’ai une fille qui a deux fils ils ce clarifie un est schizophrénie et dépressive et ma fille vulgaire tout ce que vous dite je croix voire j’ai ma fille elle est si méchant que je ne veux plu la voire tout ce que vous nous dérivé je croix voir j’ai ma familles ces déchire car elle dit des horreurs sur tousse ces propre s’enfants elle les traite de tout les mon

  • Bonjour,
    Depuis plus de 2 ans, on m’a diagnostiqué schizophrène, paranoïaque, et j’ai des troubles de la perception de la réalité. Depuis tout petit je ne dors pas, enfin très peu, et depuis tout petit j’avais des comportements extrêmement bizarre; j’ai des moments de violences extreme, des sortes d’hallucinations auditives, des pincements sur la nuque et à d’autres endroits du corps, des « soucis » cardiaques, et je ne me sens jamais seul. J’ai toujours été contre ces diagnostiques car ce n’était tout simplement pas possible que ce soit ça; j’en ai discute longuement avec plusieurs spécialistes dans le domaine des possessions démoniaques, je suis allé voir quelqu’un pouvant manipuler le pendule et autres moyens de « discussions ». Je n’ai jamais vraiment cru en ces techniques, mais ayant essaye moi même pour en avoir la preuve, j’y crois maintenant. Pendant mes moments d’extreme violence, c’est comme si je perdais connaissance, et je ne contrôle plus rien. Dimanche dernier, et bien d’autres fois, j’ai frappe ma mère, et foutu un bordel pas possible dans le salon et la cuisine, sauf que je m’en suis rendu compte, que lorsque j’ai repris connaissance. Donc, nous arrivons au fait; j’ai découvert il y pas longtemps que dès ma naissance, une entité, peut être démoniaque; certains pensent même à un poltergeist, aurait pris possession de moi dès ma naissance; mais un poltergeist me parait bizarre car je crois pas qu’un poltergeist puisse prendre possession de quelqu’un, en tout cas pas pendant 17 ans. L’autre problème, est que j’ai des antécédents avec la drogue et l’alcool, et il y a 2 ans, je me suis retrouvé aux urgences, et ont m’a foutu dans un putain d’hôpital psychiatrique, on m’a bourré au médocs, et je sais que ce genre de choses affaiblis grandement notre protection aux possessions. Je sais que cette entité (ou peut être autre chose) n’est pas du tout commode, et prends de plus en plus de place dans ma vie, jusqu’à un jour x dont j’ai quelques craintes sur mon entourage et moi. J’ai beaucoup de principes, car c’est aussi ça qui me fait tenir debout, dont un, qui est ne jamais commettre l’irréparable, c’est à dire un suicide. Mon père est mort, après plus de 2 ans de combat intense et de souffrances, il y a quelques semaines d’une tumeur extrêmement rare au cerveau, et d’un mystérieux cancer des poumons, alors qu’il ne fumait pas. Je suis allé demandé si c’était cette entité qui avait tué mon père, et effectivement, ce fils de pute de démon ou je ne sais quoi a tué mon père. Je ne sais plus vraiment quoi faire; ma mère a peur de moi, mais heureusement l’amour qu’elle envers moi fait qu’elle ne me quitte pas. Si quelqu’un peut me donner plus d’informations, ou a certaines personnes a recommandés, ce serait très aimable de votre part. Je suis en Suisse, sur Lausanne plus précisément,
    pour pouvoir me contacter, je vous donne mon adresse e-mail, et s’il vous plait, le garder pour vous, et ne pas l’afficher sur les réseaux sociaux au autre: jk200044@gmail.com

  • Bonjour ,

    Je crois que j’ai les symptomes brulures au coeur , à la nuque , difficultés à respirer .

    j’ai fais des analyses qui ne donnent rien , mon medecin me suggere de voir un psy .

    Je pense plutot à quelques de mystique .

  • Depuis un ans, mais j’ais la conviction que cela fais plus longtemps je subit de violente démangeaisons, et des sensation que cela induit une pénétration intérieur de mon corps et agit sur mes fragilité physique. Je m’en soulage par des simples douche et changement de linges fréquent une réele contamination même sur des objets de la matières. Il y a huit mois, a la suite de ses démangeaisons j’ai eu des mouvements incontrôlés des ma tète mes mâchoires et du reste de mon corps . J’ai compris et senti que ce n’était pas naturel cela ne venait pas de ma propre volonté , un toque une manie ou autre, pour faire cours, je sentait bien cette énergie qui contrôlait mon corps auquel je ne pouvais lutter un calvaire un cauchemar. j’ai eu des hallucination en relation avec le diable, une partie de la réalité exagérément déformé. Et la finalité de tous cela deux tentative de suicide poussé par ce magnétisme négatif, une sous contrôle et une autre par dépit; Apres réflexions, et un retour sur mon passé professionnel avec une association dite humanitaire œuvrant pour l’ Afrique avec qui j’ai eu des démêles et que j’ai dénoncer en mettant en avant leur magouilles et un abus de bien sociaux. Je suis persuader qu’il ont pratique à mon encontre une magie noire visant a me faire passer pour skisoprhène juste par vengeance, car depuis j’ai passer quelques mois en psychiatrie cela a plusieurs reprise et le diagnostique des médecin va progressivement dans ce sens. Depuis que j’ai quitter cette association en 2005 j’ai énorme problème avec certain médecin spécialiste ou traitant bizarrement. Je pense, sans être parano qu’il y a des complice directement ou indirectement lies a cette association car la médecine est une grande famille et cette association est en relation avec des médecins en Afrique sous conflit en des temps difficile y faut certain spécialiste ainsi que des psychiatre. Voilà je ne sis comment m’en sortir car je n’aurais surement pas droit a une cérémonie de libération. Actuellement je subit encore ces démangeaisons et ses conséquences, j’ai peur que ce ou ces mauvais esprits reviennent de façon plus violente en plus, j’ai deux hernie inguinale que les médecins n’on pas voulu prendre en compte y a 2 ans elle se sont aggraver pourtant avec une guérisons a l’époque et même des récidives inexpliqués. Ce qui est rationnel c’est cette culture mystique africaine J’e précise que j’habite dans l’est de la France. Je ne sis plus quoi faire.

  • Bonjour, mon compagnon va de plus en plus mal et je commence sérieusement à le croire possédé.
    Depuis un bon mois il ne dors pratiquement plus, car il voit des ombres qui l’attendent, il ne mange presque plus non plus, et fait donc des malaises à répétition.
    Ces derniers jours en plus de pleurs intempestifs, il se met à convulser en parlant une langue inconnue, vomit plusieurs heures tous les matins l’estomac vide, se sent pincé sur les bras par ses ombres….
    Ce week-end, escalade dans la folie, avec apparition d’une deuxième personnalité, lui qui est si gentil est devenu en alternance grossier, méchant, très agressif. Et en pleurs à chaque retour à la normale.
    Puis samedi son regard a changé, et après une convulsion, sa voix plus grave que d’habitude, il m’a sauté dessus pour me mordre à plusieurs reprises et voulait m’arracher la jugulaire pour connaître le goût de mon sang.
    J’ai eu énormément de mal à le tenir, donc mon fils terrorisé lui a jeté de l’eau bénite dessus avant d’appeler la police. L’eau l’a fait revenir à lui deux minutes où il a demandé à mon loulou pourquoi il voulait lui faire du mal.
    Les policiers arrivés sur place ont halluciné, tant sur lui que sur les odeurs et le mobilier cassé, et l’ont interné d’office.
    Moi du coup je suis complètement perdue là. Si quelqu’un peut m’aider je suis preneuse. Merci.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *