Sensei Mikao Usui

Senseï Mikao Usui (1865-1926) est né le 15 août 1865 dans le village de Taniai-Muro (actuellement Miyama-cho) dans la province de Yamagata, île de Gifu.

En 1869, à l’âge de 4 ans, il est confié au un temple bouddhiste Tendaï dont il dépend. Il étudiera entre autre le Kiko qui est le pendant japonais du Qi Gong d’origine Chinoise. Vers 1894, ses recherches spirituelles l’amènent à rencontrer Watanabe Kioshi Itami, qui en lui apportant des éclaircissements, le convertira du Tendaï au Shingon.

Jusqu’en 1897, date à laquelle il épousera Sadako Suzuki, on ne sait que peut de chose sur sa vie. En 1908, naissance de son fils prénommé Fuji, décédé en 1946, à l’âge de 38 ans. En 1913, naissance de sa fille prénommée Toshiko, décédée en 1935, à l’âge de 22 ans. De 1914 à 1917, on dit que Senseï Usui aurait pratiqué le Bouddhisme Zen.

En mars 1922, suite à son apprentissage du Rei-Jyusi-Ka (méthode de guérison naturelle d’origine bouddhique), il part pour une ascèse de 21 jours sur le Mont Kurama-Yama (pratique du Shyu-Gyo). Il y reçoit alors pendant un Satori, l’enseignement de base de ce qui deviendra le Reiki.

En 1923, alors que le Japon est éprouvé par des typhons et des tremblements de terre. Une épidémie de grippe se déclare à Tôkyô. Mikao Usui et son équipe travaillent à soigner les rescapés, ce qui lui vaut de se faire remettre par l’Empereur le Kun-San, la plus haute récompense japonaise. Il devient le secrétaire du premier ministre Pei Qotoushin.

En Avril de cette même année, il fonda l’Usui Reiki Ryoho Gakkai à Tôkyô, puis une clinique à Harajuki.

Pendant ses études du Shintô et du Mikkyo, il a reçu le Rei-Ju (technique d’initiation spirituelle) ainsi que l’Hatsurei-Ho (technique de purification énergétique). De ce terreau culturel prendra forme l’Usui Reiki Hikkei, le manuel du Reiki.

Il décède le 9 mars 1926, des suites d’une attaque cérébrale, à Fukuyama, district d’Hiroshima, lors d’un séjour à Kuré et Saga. Il aura formé 17 maîtres enseignants, dont Chujiro Hayashi et Toshiro Eguchi qui vont grandement aider à la diffusion du Reiki de par le monde.

Senseï Usui est inhumé dans le cimetière du temple Saihoji (école Jodo Shu), dans le district Suginami de Tôkyô. En février 1927, ses élèves lui érigeront une stèle lui rendant hommage et immortalisant son passage en ce monde.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *